macos-sierra-optimiser

VirtualBox : installer Windows 8 sur Windows, Mac, Linux

Avec la virtualisation et un processeur récent vous pouvez installer un ou plusieurs systèmes d’exploitation sur votre PC ou Mac dans des espaces disques virtuels. Cela occupera une partie de votre disque dur, certes, mais cela ne modifiera ou n’altèrera en rien votre configuration actuelle. La virtualisation vous évite d’avoir à partitionner physiquement et réellement votre disque dur avec un gestionnaire de disque. Elle permet d’utiliser un ou plusieurs OS dans l’OS actuel, de travailler avec un autre système d’exploitation. Dans notre exemple, nous allons vous montrer comment installer Windows 8 (Release Preview). Une bonne idée pour se faire une idée sur le nouvel OS de Microsoft, non ? Cette procédure est valable sous Mac OS X, Windows ou GNU Linux. Nous choisissons l’outil VirtualBox, il est gratuit et plutôt clair à utiliser. Vous pouvez également tenter l’expérience avec VMware Player, Parallels Desktop 8 pour Mac, Microsoft Virtual PC, VMware Fusion 5 qui sont également de très bons programmes…

Étape 1 : Télécharger l’hôte VirtualBox pour votre système

Téléchargez la version de l’hôte VirtualBox correspondant à votre système d’exploitation en version x86 ou amd64. Pour Windows, VirtualBox 4.2 for Windows hosts pour Mac OS X, VirtualBox 4.2.1 for OS X hosts et l’un des packages approprié en fonction de votre distribution GNU.

Étape 2 : Installer VirtualBox

Une fois VirtualBox installé, il faut créer manuellement la machine virtuelle avec Oracle VM VirtualBox Manager. Avec VirtualBox, vous pouvez installer n’importe quelles versions de Windows 8, 7, Vista, XP ou la distribution GNU Linux de votre choix (Linux (Ubuntu, Debian, openSUSE, Fedora, Mandriva, etc.) comme le montre notre capture ci-dessous. Notez qu’avec VirtualBox Mac, vous pouvez légalement installer une machine virtuelle Mac. Munissez-vous de votre CD /DVD d’installation du système d’exploitation à installer ou d’une l’image disque (ISO, par exemple).

Étape 3 : Création d’une machine virtuelle Windows 8

Cliquez sur « New ». Nommez la machine virtuelle comme il vous plaira. Nous optons pour « Windows 8 ». Dans « Type », choisissez un système d’exploitation le plus proche possible. Il s’agira en l’occurrence de « Microsoft Windows ». Enfin, dans version validez la version appropriée, pour nous « Windows 8 ».

Étape 4 : Allouer une taille de mémoire vive

Dans le cas de notre configuration, nous disposons de 12 Go de DDR3. Il faut allouer suffisamment de RAM à Windows 8 pour qu’il fonctionne dans de bonnes conditions. VirtualBox recommande 2 Go. Pour nous, 4 Go (4 096 Mo) est un minimum conseillé. Le maximum possible est variable en fonction de votre mémoire vive totale. Dans tous les cas, vous ne devez pas dépasser la zone verte. Avec nos 12 Go de RAM, ce sera au maximum 8 Go que l’on pourra attribuer à Windows 8.

Étape 5 : Allouer une taille d’espace disque

VirtualBox vous facilite la vie et vous recommande une taille d’espace disque en fonction de l’OS que vous allez installer en parallèle. Pour le disque virtuel Windows 8, la partition fera 25 Go. Cliquez sur « Create ».

Étape 6 : Choisir un type de fichier pour le disque virtuel

Si vous ne comptez que le logiciel de virtualisation VirtualBox, ne cherchez pas plus loin et optez pour le VDI (VirtualBox Disk Image). D’autres extensions sont prises en charge le VMDK de VMware (Virtual Machine Disk), le VHD de Microsoft Virtual PC, le HDD (Parallels Desktop)…

Étape 7 : Allouer une taille fixe ou une taille dynamique

Le choix est cornélien et vous revient de droit pour le type de partition que vous allez créer. Si la partition est dynamique (10 Go pour nous donc), seuls sera utilisé l’espace occupé. Si la partition est fixe, la création et le formatage seront plus longs mais au final les temps de lecture et d’écriture seront plus rapides pour l’OS virtualisé. Nous faisons le choix du disque dynamique « Dynamically allocated ».

Étape 8 : Limiter la taille maximale pour la partition dynamique

Vous avez choisi la partition dynamique ? A l’étape « File location and size », laissez les valeurs inchangées, sauf pour si elles ne vous conviennent pas (nom du disque virtuel et taille maximale 25Go). Cliquez sur le bouton « Create ».

Étape 9 : Préparer l’installation

Votre Windows 8 est presque prêt à fonctionner. Avant de lancer l’installation, nous allons insérer le DVD ou l’image disque. Cliquez sur « Storage ». Si le DVD est dans le lecteur, il faut indiquer son emplacement.

Étape 10 : Monter le DVD ou l’image disque de l’OS à installer puis lancez l’installation !

Cliquez sur l’icône représentant un petit disque optique bleu et validez le DVD. S’il s’agit d’une image disque ISO, choisissez « Choose a virtual CD/DVD disk file… » depuis votre unité de disque. A ce stade, la machine virtuelle est prête. Nous vous conseillons toutefois de peaufiner quelques réglages supplémentaires. Cliquez sur « Display » pour augmenter la taille vidéo à son maximum car l’OS graphique est gourmand ! Nous disposons d’une carte avec 1 024 Mo. Nous allouons donc 256 Mo pour l’affichage de Windows 8 et activons l’accélération 2D et 3D. C’est terminé. Il suffit maintenant de cliquer sur la flèche verte « Start », en haut de la fenêtre et de procéder à l’installation de Windows 8.

Laisser un commentaire :