macos-sierra-optimiser

Twitter : le réseau social et votre confidentialité !

Twitter est un réseau social conçu pour des échanges sociaux et / ou professionnels au quotidien dans le monde entier. Il permet après création d’un compte gratuit de diffuser des informations selon les centres d’intérêts, loisirs, l’actualité de sa profession ou toutes autres préoccupations… Le site propose aux utilisateurs d’échanger textuellement une « information » sous formes de messages courts de 140 caractères appelés « tweets », et, même d’y joindre du contenu multimédias comme des photos, des vidéos ou des liens externes.

Gérer son compte Twitter

L’inscription au réseau twitter est gratuite. La question de l’usage du réseau est immédiate.  On parle avec un vocabulaire spécifique et il est vrai que connaître ce dernier sera un atout. Ce jargon servira lors des échanges avec les autres « twiternautes » et à mieux aborder le réseau social dans son ensemble. Ce qu’il faut d’abord comprendre, c’est que Twitter est un réseau de communication instantanée. Vous pouvez communiquer vos informations et vos correspondants seront au fait au moment de la validation de votre « post » (message twitter). Vous pouvez choisir le sujet qu’il vous plaît pour créer votre réseau. Il peut s’agir d’actualité, de voyages, de votre profession, de « peoples » et autres.

Comment Tweete-t-on ?

Twitter est utilisable sur différents types de matériels. Vous pouvez avoir accès à votre compte et poster depuis votre smartphone, votre tablette tactile, votre PC ou votre MAC.  On appelle ce genre de réseau social un ‘microblogging’. Les messages sont appelés des « tweets » (traduction française : « gazouillis ») parce qu’ils sont courts et parce qu’ils peuvent être diffusés au public mais aussi rester privés.

Tweets ou messages

Lorsque vous écrivez un tweet vous aurez au fil de vos messages des « followers », c’est à dire des abonnés qui vous suivront à chacun de vos envois. Vous pouvez inviter à souscrire à un abonnement qui est appelé un « following ». Vous pouvez décider vous-même de suivre des membres et devenir dans ce cas ce que l’on nomme un « follower ».

Construire un réseau social avec Twitter

La constitution de votre réseau doit se faire par vos contacts déjà existants mais aussi par les recherches que vous pouvez faire sur Twitter. Vous avez la possibilité d’utiliser le champs de « recherche » sur le menu du haut, près du logo d’envoi des tweets. Vous tapez un mot-clé approprié à un thème de votre choix. Vous aurez pèle-mêle la liste de tous les comptes concernant le thème demandé. C’est à vous ensuite de choisir ce qui vous intéresse. L’abonnement ou le following se fait en un clic sur le bouton « S’abonner ».

Annuaires anglais et français

Autre solution, vous pouvez utiliser des annuaires thématiques comme WeFollow (annuaire anglais de news, bloggers, social mania,  entrepreneurs, célébrités…), Twellow (annuaire de pages professionnelles sur Twitter), JustTweetIt (annuaire anglais pour trouver des membres par popularité de tweet), Tweefind (annuaire généraliste de compte twitter classés selon 41 catégories) ou en français Annuaire Twitter (hit parade des tweets les plus lus de France), Twitts (classement des twittos par ville, membre et popularité), Annuaires Célébrités, Sur Twitter

Partager ses tweets

Une fois que vous avez  tous les éléments pour construire votre réseau, il faut communiquer et entretenir vos liens. Pour ce faire, vous devez suivre vos abonnements, partager vos tweets, réagir aux tweets que l’on vous envoie. Lorsque vous êtes sur votre page ou depuis votre tablette tactile, consultez le « fil » pour lire chronologiquement les tweets que vous avez reçu. Vous pouvez ainsi facilement et rapidement faire un tour d’horizon de vos abonnés avant de rechercher d’autres followers intéressés par vos tweets.

Mieux connaître le jargon Twitter 

L’arobase « @ » indique un lien vers un compte twitter quand elle est précédée d’un nom. Vous avez ensuite « @+nomutilisateur » pour l’envoi d’un message à une personne en particulier. le « # » qui marque le hashtag. Ce qui vous indique le sujet donné à un message par twitter pour effectuer des classements par la suite sur la popularité au niveau de la diffusion, de la localité ou du suivi. Enfin vous avez le « retweet » qui est un lien qui passe de compte en compte sans perdre son diffuseur d’origine sur son adresse. Vous pouvez trouver sur vos tweets un lien  comme celui ci par exemple : [email protected] Si vous êtes professionnel, le retweet est à travailler pour augmenter votre popularité sur le réseau. Il permet en effet de diffuser une information à un grand nombre de personne en peu de temps. Il est un bon atout de référencement naturel.

Utilisation du réseau Twitter

Voilà donc quelques éléments qui vous permettront d’utiliser ce réseau social qui peut devenir une véritable place d’échanges professionnels ou un point de rencontre social. Comme dans chaque situation de rencontre, il existe une part de vie publique et de vie privée. Il est important qu’en tant qu’utilisateur, même occasionnel, vous soyez conscient de vos responsabilités au niveau des messages que vous diffusez. Bien sûr, pour aider les utilisateurs, Twitter a mis en place une charte complète sur les devoirs et les libertés du réseau (Voir Conditions d’Utilisations et  Politique de Vie Privée de Twitter).

Comment conserver une vie privée sur le réseau Twitter?

Les échanges sont nombreux et le site doit faire face à une demande importante de la part des internautes qui demandent un meilleur respect des données confidentielles et de la vie privée. L’équipe du back office a mis en place des instructions précises mais suffiront-elles à rassurer les utilisateurs du réseau ? En effet, il est simple de traquer des données confidentielles grâce à des logiciels et des scripts espions. Des pôles entiers se consacrent au phénomène pour permettre à des entreprises marketing d’attirer des clients vers leur site et leur boutique en ligne.

Il est en plus difficile de savoir comment et à quel moment ces traqueurs de renseignements s’immiscent dans notre compte pour récupérer les précieuses informations. Malgré tout il est possible de se défendre et de prévenir ces situations. Car quoique l’on puisse dire, il ne s’agit pas seulement de lister les données mais bien de revendre à des entreprises commerciales désireuses de proposer leurs produits à des prospects sur la Toile.

Règles et devoirs sur Twitter

Il y a des règles de confidentialité à respecter sur Twitter pour éviter d’être « repéré » par les logiciels espions ou de traçage. La charte est explicite à ce sujet : votre confidentialité est sous votre responsabilité. Il vous ait recommandé de réfléchir avant de publier une photo de vous. Il est aussi conseillé de ne pas utiliser Twitter pour communiquer des information sur son employeur. Des comportements qui paraissent appartenir au bon sens mais que beaucoup d’entre vous développent lors de la pratique des réseaux sociaux. Votre page Twitter est un espace public, vous devez donc vous comporter comme vous le feriez en société. Maintenant, il est aussi possible de rendre votre communication privé pour un groupe d’amis seulement.

Protéger sa confidentialité sur Twitter

Il existe des logiciels de protection de la vie privé qui présentent l’avantage d’être libre de droit et facilement téléchargeables. Vos renseignements confidentiels doivent le rester. Ces logiciels vous permettent de savoir si des sites espions vous ont contacté ou inscrits à une liste de diffusion via votre compte Twitter contre votre volonté. Vous pouvez donc agir rapidement et vous désinscrire des newsletters, par exemple.

Mieux comprendre les règles Twitter  confidentialité 

Les membres du réseau social Twitter s’interrogent pour une mise en pratique des règles de la vie privée et la confidentialité au sujet de la visibilité des posts, de la suppression du stockage des contacts, sans oublier la facilité à supprimer un compte. Après de nombreux cas de non respect de la confidentialité des usagers, une politique précise se dessine mais elle n’est pas toujours facile à comprendre.

Les différents traçages

Il est vrai que certains utilisateur de Twitter sont régulièrement contacter par des boutiques en ligne à travers leur mail pour s’inscrire à une newsletter qu’ils n’ont jamais sollicité. D’autres découvrent des messages sur leur téléphone mobile pour un jeu concours auquel ils ne se sont jamais inscrits. Au vu de ces preuves quotidiennes du traçage des informations Twitter veille grâce à sa charte à déterminer précisément la différence entre vie publique et vie privée sur un réseau social sans oublier de pointer la responsabilité du site et des utilisateurs.

Réponses de Twitter

Des éclaircissements sont nécessaires pour que les utilisateurs du réseau social puissent bénéficier pleinement des différents outils qui leur permettent de se connecter sans danger de piratage ou de vol d’identité. Mais le grand souci des abonnés est le même que pour les utilisateurs de Facebook ou Google. On a découvert que les données confidentielles sont exploitées et revendues à des sites ou à des marques en vue de développer une politique marketing mieux ciblée par client.

 

Les entreprises de traçage

Vos connexions vous suivent sur d’autres sites où un bouton « twitter » apparaît et permet de connaître vos habitudes de navigations. L’objectif de ce traçage informatique est de déterminer les recherches et les intérêts qui vous caractérisent. Sur le fond rien n’empêche ces entreprises de marketing de collecter vos renseignements. Mais il est évident que sur la forme vos renseignements personnels sont utilisés à votre insu à des fins financières de surcroît. Il vous appartient de surveiller la diffusion de vos données car Internet reste un espace public avant tout.

Tendance Vie Privée chez Twitter

Le texte en français est parfaitement clair sur la position de l’utilisateur et à propos du statut du site. Une explication quasi pédagogique détaille comment la vie privée est respectée. Il faut garder en tête que les informations données à travers les tweets sont données en accord dans le but d’être collectées, manipulées, conservées, divulguées par Twitter (vous pouvez poser vos questions à tout moment à l’adresse [email protected]).

Charte Twitter

Cette diffusion abordée par la charte de Twitter est claire par le fait que les données sont classées par genres. Il y a des informations collectées au moment de l’ouverture de votre compte. Vous transmettez vos noms et votre adresse mail. Ces informations sont publiques sur le site au niveau de la page de profil. Mais si on recherche votre profil sur le site votre enregistrement n’est pas systématique. On parle ensuite d’informations supplémentaires. Ce sont les informations du profil qui peuvent inclure votre téléphone mobile. Mais vous avez le choix de les donner et de laisser Twitter les diffuser à un tiers en cochant la case sur la page correspondante.

 

Confidentialité et tweets

Les « tweets », les « followings » et les listes sont des informations publiques. Il ne faut pas perdre de vue que le service de Twitter est là pour favoriser la diffusion des informations des membres dans le monde entier. C’est donc à votre demande que vos tweets sont diffusés publiquement. De plus, il est nécessaire d’archiver ce type d’information pour que les moteurs de recherche puissent vous les rendre accessibles. Twitter les adresse donc par SMS et par API à de nombreux utilisateurs et services en ligne. Ils sont transmis aussi à la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis qui stocke les tweets dans un but historique. Il est donc important de publier des images et des vidéos qui ne risquent pas de vous porter préjudice à l’avenir. Il est de votre responsabilité de réfléchir avant de rendre publique un support médiatique concernant votre vie privée.

Localiser un tweet

Les informations au sujet de la localisation sont diffusées selon votre choix quand vous remplissez votre profil. Il est donc inutile de donner des informations que vous voulez garder pour le privé. Elles apparaissent uniquement que si vous décidez de les rendre visibles. C’est un atout que vous pouvez aussi faire jouer lorsque vous désirez créer un réseau local. Le fait de diffuser votre localisation oriente vers votre page des internautes de votre région. Une page web est aussi une adresse géographique, pensez-y.

 

Des outils techniques de protection en libre accès :

Ces outils en libre accès vous permettent un contrôle de la diffusion de vos informations. Vous pouvez les utiliser directement sur le compte que vous créez. Vous reconnaîtrez donc les publicitaires qui s’intéressent à votre profil, les sites de traçage qui vous suivent pour récolter vos contacts.

Sachez que les informations que vous donnez lors de la rédaction de votre profil par exemple, sont un élément de traçage important car ce texte contient les mots clés que vous utilisez le plus souvent pour faire vos recherches. Mais si vous êtes un professionnel, il faut penser à soigner ce profil dans les comptes des réseaux sociaux car c’est de cette manière que les internautes peuvent arriver sur votre page.

Vie privé n’est pas vie cachée…

Il est important d’être conscient que prendre soin de sa vie privée n’est pas de se cacher. La protection de sa vie privée ne veut pas dire de ne plus être vu. Mais de pouvoir contrôler en toute liberté la diffusion de ses informations confidentielles sans qu’elles soient exploitées par un tiers à des fins financières ou échangées contre son gré. Vous avez l’entière liberté de choisir la balance qui vous convient entre la place publique et le cercle privé de vos relations. En sachant que si vous ne vous en occupez pas, visiblement d’autres s’en chargeront à votre place.

Liste des outils de traçage :

Ces outils sont téléchargeables sur internet et ils sont principalement en anglais. Aux Etats-Unis le phénomène du traçage marketing est tellement répandu que certains pirates se sont spécialisés et ils ont créé des logiciels. Des outils particulièrement intéressants car leurs créateurs ont longtemps travaillé chez les entreprises de marketing pratiquant le traçage. Ils sont donc une réponse exacte à ce que font les chasseurs d’informations.

Disconnect : tracer les publicitaires

Tweeter Disconnect : relié au téléchargement de Collusion for Chrome et la possibilité de visualiser la diffusion de vos données sur le web

Ghostery pour traquer et contrôler les espions marketing chassant sur les réseaux sociaux

Do Not Track+ :  traqueur d’espions de renseignements confidentiels

 

Conclusion

Twitter et le comportement des utilisateurs

L’ensemble des utilisateurs reste imprudent quant à la protection de leurs données. Ils pensent que le site doit assurer leur protection et que la législation les protègent en cas de problème. Mais il n’en est rien, la loi est limité sur Internet car elle est en train de se construire. Il est donc prématuré de penser que des situations de vol d’information trouveront une solution systématiquement. Nous pensons particulièrement aux adolescents qui diffusent des photos et des vidéos sans mesurer les conséquences pour leur avenir. Ils n’hésitent pas en plus à ajouter des commentaires qui accentuent l’attrait pittoresque de la photo.

Attention aux photos et autres !

Les images et les vidéos sur les réseaux sociaux ne peuvent disparaître facilement car on peut copier et coller les informations pour les insérer sur d’autres pages. De plus, le réseau social est devenu une source de renseignements pour les recruteurs, les directeurs d’école ou les personnes susceptibles d’intervenir dans un parcours de vie. Lors d’un recrutement pour un premier emploi, il n’est pas du meilleur effet d’apparaître sur Twitter déguisé en préservatif même si la fête était sympa. Aujourd’hui, nous constatons que l’utilisateur doit prendre conscience que la Toile est un espace publique et que diffuser une mauvaise image de soi en public n’a jamais été sans conséquences. C’est pourquoi une attitude responsable sur la gestion de son image publique est devenue indispensable.

Twitter et les espions marketing

En règle générale ils n’ont pas la sensation de bafouer des droits individuels car aucune loi n’existent vraiment. Une loi qui dit que tracer une personne sur internet pour connaître son avis sur un produit ou utiliser ses informations confidentielles sans lui demander son autorisation est une action considérée comme un délit. Nous pensons que la raison est que le CNIL (Commission Nationale de l’Information et des Libertés) sensé protéger les utilisateurs de la toile a encore beaucoup de travail à faire pour proposer une protection qui engloberait des situations compromettantes pour les internautes et les entreprises. En fait, ces entreprises se permettent de faire du marketing de traçage car aucun moyen ne les stoppent dans leurs actions. Nous constatons qu’il existe une conscience du danger mais la protection n’est pas encore réelle.

 

 

Laisser un commentaire :