macos-sierra-optimiser

Test ultrabook : Asus Zenbook Prime UX31A, le MacBook Air « killer »

L’Asus Zenbook Prime UX31A, la « Rolls » des ultrabooks ?

Nous avons souhaité effectuer un test complet de l’Asus Zenbook Prime UX31A-R4004V qui pour nous est un produit marquant de cette rentrée. Après le phénomène des notebooks et des netbooks, nous nous orientons avec les Ultrabooks vers le marché du très haut de gamme. L’Asus Zenbook Prime UX31A de 13,3″ et son châssis monocoque tout en aluminium ainsi que son concurrent direct le MacBook Air 13 pouces figurent, pour l’heure actuelle, dans ce que nous n’hésiterons pas à qualifier comme la catégorie des produits les plus huppés du moment, les fers de lance de l’ultra-mobilité.

Une dalle IPS 13,3″ Full HD 1 920 x 1080, ici, on fait bien mieux que le MacBook Air 13…

Le Zenbook Prime UX31A, c’est un subtil mélange classieux et un concentré de puissance de 18,3mm d’épaisseur pour un poids d’1,3 kg, légèrement plus grand qu’une feuille A4… Pour la configuration du Zenbook Prime UX31A-R4004V, voilà ce qu’il faut retenir. Un processeur Intel Core i7 3517U (1,9 GHz à 3 GHz), 4 Go de DDR3 à 1 600 MHz, un stockage SSD de 128 Go, un contrôleur Intel HM76 Express et une partie graphique animée par un circuit intégré Intel HD Graphics 4000. La mise en bouche serait incomplète, si nous ne signalions pas sa dalle LED, IPS 16:9 de 13,3″. La première bonne surprise ici, c’est qu’il s’agit d’un écran antireflet qui ne se borne pas comme le meilleur des MacBook Air à la résolution de 1 440 x 900 pixels… Non, ici nous sommes sur une résolution native Full HD, soit en 1 920 x 1080 !

Objectif : Déterminer à qui s’adresse le Zenbook Prime UX31A

Dans ce test, nous allons passer en revue l’Asus Zenbook Prime UX31A-R4004V, l’ergonomie du produit, sa connectique, évaluer ses performances par le biais de plusieurs benchmarks réputés. Nous savons d’emblée que cet ultrabook, avec un tarif pour lors relativement élevé, n’est pas destiné à tous ! Les professionnels de la mobilité, les amateurs de high-tech, les afficionados exigeants et de produits bien finis sont pour l’instant à n’en point douter la cible visée. Cette configuration autour de 1 300 € TTC vaut-elle son pesant d’or ? C’est ce que nous vous dévoilerons au fur et à mesure de ce test.

 

Un coffret complet mais…

On retrouve dans la boîte cartonnée rigide et compacte de l’Asus Zenbook Prime UX31A, l’adaptateur secteur, une pochette de transport avec un bouton aimanté pour la fermeture, une petite toile pour nettoyer l’écran LCD, une dragonne pour attacher le câble secteur et un léger manuel de l’utilisateur. Dans une seconde mini-pochette, en accord avec la plus grande, se trouvent deux adaptateurs, un Ethernet et un autre pour une sortie vidéo VGA (TV, moniteur, vidéoprojecteur). Le coffret est complet mais nous aurions préféré une sacoche plus pratique pour pouvoir y glisser le tout (cordon, adaptateurs, chiffon…).

Un design réussi qui ne prête vraiment pas à débats

L’Asus Zenbook Prime UX31A dispose d’un châssis monocoque totalement en aluminium. Nous insistons bien sur le terme « totalement » ! En effet, nous avons eu l’occasion de tester de nombreux portables, dont le Dell Inspiron 14z (N411Z). Ce dernier est partiellement recouvert d’aluminium mais le dessous est en plastique… Ici, Asus ne joue pas avec les mots. De bas en haut, de haut en bas, sur les charnières de l’écran… l’ultrabook est intégralement en aluminium. Pour le design, c’est réellement un sans faute, 325 x 226 x 18.3 mm pour 1,3 kg. Fin, ultra-fin même. On le tient en une seule main sans jamais y laisser de traces de doigts.

Sublime écran IPS Full HD, Clavier rétroéclairé et TouchPad

La bonne surprise c’est la dalle IPS en résolution native 1 920 x 1 080. Elle est ultra-lumineuse, bien traitée pour les reflets, les couleurs sont éclatantes et vous pourrez naviguer confortablement sur toutes les pages web sans avoir à jouer avec les touches de défilement de page ! Comme tous les portables récents, le clavier chiclet est rétroéclairé. Vous augmenterez ou diminuerez l’éclairage des touches via les touches de fonctions (Fn + F3 ou F4). Les touches AZERTY sont bien espacées mais gagneraient à être plus fermes. La seule déception à ce stade concerne, pour nous, le Touchpad multitouch. Les cliquetis gauche et droit sont bruyants et même après réglages, sa sensibilité, sa réactivité, ne nous conviennent toujours pas.

 

22 secondes pour démarrer Windows 7 !

Il existe trois configurations différentes pour le Zenbook Prime. Le Core i3, l’i5 et dans notre cas, la version la plus puissante l’Intel Core i7 3517U 1.9 GHz (3 GHz en fréquence Turbo) associé à 4 Go de DDR3 et avec un stockage SSD 128 Go SATA3 et une Intel HD Graphics 4 000 L’indice de performances Windows 7 Edition Familiale Premium x64 est situé à 5,9 (sur une échelle maximum de 7,9). La note est très élevée et on remerciera pour cela le CPU i7 (sous-indice à 7,1) ainsi que le taux de transfert du SSD (sous-indice à 7,5). Le temps de démarrage Windows depuis l’allumage jusqu’à l’ouverture de session avoisine les 22 secondes. Ce qui est très satisfaisant et deux fois plus rapide que pour un disque dur moyen. La batterie polymère 4 cellules de 6840 mAh tient bon la route. On avoisine en mode « Battery Saving » les 5h40 heures. Très sympa donc !

La connectique visible

Elle est répartie sur les deux fines tranches de l’ultrabook. A gauche, un port USB 3.0, une sortie casque/entrée micro et un port SD/MMC. A droite, la fiche d’alimentation, un second port USB 3.0, un mini VGA (à utiliser avec l’adaptateur), un mini HDMI (câble hélas non fourni) et la LED blanche d’état (allumé, en veille, hibernation, éteint). On n’oubliera pas de citer la présence d’une webcam 720p avec son propre micro et son détecteur de luminosité.

La connectique réseau et la restitution sonore

Pour se connecter au réseau local ou à Internet on passera volontiers par le réseau sans-fil via le Wifi 802.11 a/b/g/n. Si vous êtes plus adepte du bon vieux filaire et souhaitez profiter du LAN Gigabit pour des transferts de fichiers plus rapides, il suffit de relier l’adaptateur USB vers Ethernet fourni. En outre, l’Asus Zenbook Prime UX31A-R4004V dispose d’une connexion Bluetooth 4.0. Ce qui vous permettra de relier un GPS, un smartphone, des enceintes… L’audio a été confié à des haut-parleurs Altec Lansing et jouit de la technologie SonicMaster développée par Bang & Olufsen. Une barre centrale sous l’écran et deux discrets haut-parleurs sur les côtés. Verdict ? Très correct dans les médiums et aigus… pour les basses, c’est une autre paire de manche. On s’en serait douté !

 

PCMarkVantage 7 Professional Edition

Le PCMark Score global obtenu est de 5 098. L’ASUS UX31A en 128 ou 256 Go SSD fait jeu égal avec lui-même et avec le Dell Latitude E6330 (13,3″, SSD 256 Go, i5-3360M, Intel HD 4000). Voici les divers scores relevés pour le SSD (4144), les tâches bureautiques (2032), l’édition de photo et la conversion de vidéo (9336), la lecture audio, les jeux vidéo et la lecture de films (9336).

3DMarkVantage Professional

3DMark 11 nécessite la prise en charge de DirectX 11, les processeurs Ivy Bridge ne sont pas en mesure de le faire fonctionner. Du coup, nous avons effectué un test DirectX 10 avec 3DMarkVantage Professional. Le 3DMark Score en « Entry » (1 024 x 768) est 12105 points, 3237 points en « Performance » (1 280 x 1 024) et 1103 points en mode « Extreme »(1 920 x 1 200). Les scores obtenus avec l’Intel HD 4000 permettent toutes sortes d’activités sans trop de restrictions. Si votre intention est aussi de jouer avec l’ultrabook Asus UX31A alors, sachez que c’est possible mais non pas en résolution native 1 920 x 1 080 ou les fps sont très bas mais plutôt en 1 366 x 768. Il faut se référer à la page NotebookCheck.net du circuit graphique pour en avoir la confirmation. A titre d’exemple, vous jouerez dans des conditions honorables à Mass Effect 3 (33,9 fps), Anno 2070 (27,9 fps), The Elder Scrolls V : Skyrim (27,9 fps), CoD: Modern Warfare 3 (47 fps), Fifa 12 (50,8 fps)…

HD Tune Pro 5

Le SSD SATA III embarqué est un SanDisk U100 124 (123 Go). C’est un SSD conçu pour les portables et tablettes haut de gamme. On appréciera indéniablement sa vélocité en toutes circonstances et pour tous les usages (bureautique, navigation Internet, jeux, lecture vidéo HD…) comparé à un disque dur classique. Windows 7 démarre en 22 secondes environ. Le temps d’accès mesuré est à 0,315 ms, la vitesse de lecture minimum 222,7 Mo/s, moyenne à 296,5 Mo/s et maximum à 338,5 Mo/s. C’est un bon compromis, un bon rapport entre hautes performances, prix compétitif et il assure une bonne gestion de l’énergie de la batterie de l’Asus Zenbook Prime UX31A.

 

Mieux que l’Apple MacBook Air et que le Samsung Serie 9 ? Fort probable !

L’Asus Zenbook Prime UX31A-R4004V remplit pour nous incontestablement son contrat. C’est un ultrabook 13,3″, racé tout en aluminium, léger, puissant (Intel Core i7 3517U, SSD 128 Go, Intel HD Graphics 4000…). Son autonomie approche les 6h, soit une bonne journée en mobilité. Il dispose d’une meilleure résolution de dalle (IPS Full HD) en résolution 1 920 x 1 080 que ses concurrents. En effet, le MacBook Air 13″ et le Samsung Serie 9 se bornent eux respectivement en 1 440 x 900 pour le premier et 1 366 x 768 pour le second. De plus l’Asus Zenbook Prime UX31A-R4004V est proposé au prix très compétitif de 1 300 € TTC environ.

TouchPad trop sensible et absence de l’Ethernet Gigabit…

Cet ultrabook de rêve n’est pas exempt de défauts. C’est pourquoi nous lui adressons deux reproches. Le premier c’est son touchpad multitouch (pavé tactile avec Smart Gesture). Ce dernier est large et bien positionné certes mais il est bien trop difficile d’ajuster sa sensibilité pour en avoir un usage optimal. Cela peut sans doute se corriger par le biais de nouveaux drivers (1.0.26 bêta actuellement). L’autre souci pour nous, c’est le réseau Ethernet 10/100 (réseau filaire). La plupart des utilisateurs ne seront pas gênés car ils exploiteront le Wifi 802.11 a/b/g/n pour les échanges de fichiers et la navigation Internet. En revanche, pour le transfert de fichiers volumineux (vidéos en HD, transferts FTP, fichiers audio échantillonnés, montage vidéo, sauvegarde de fichiers perso sur NAS…) on aurait fortement apprécié le Gigabit Ethernet.

Au final, le conseillerions-nous ?

Si vous recherchez un matériel haut de gamme, esthétiquement réussi, pour la bureautique avancée, la navigation Internet, la visioconférence dans de bonnes conditions, la lecture de vidéos en HD et même pourquoi pas, le divertissement par l’intermédiaire de certains jeux vidéo en résolution 1366 x 768 ? Très certainement. C’est un très bon choix qui fera forte impression, par son design et ses très bonnes performances globales.

Laisser un commentaire :