macos-sierra-optimiser

Test PC portable : HP Envy 17

Un boîtier robuste et fin en aluminium et un écran ultra-large de 17,3″ soit 43,9 cm ce sont les deux principales caractéristiques du HP Envy 17-3002ef Beats Edition qui se veut on l’imagine un solide concurrent du  MacBook Pro 17. Vous qui ne souhaitez pas monopoliser un espace entier dans la maison pour un PC de bureau traditionnel, vous qui cherchez néanmoins une machine puissante (Intel Core i7-2670QM, 6 Go DDR3),  avec une dalle confortable en 1 600 x 900 (disponible aussi en Full HD 1 920 x 1 080), un ordinateur sans concession et tout aussi doué pour les activités bureautiques, multimédias ou les jeux (AMD Radeon HD 7690M XT)… N’avez-vous jamais pensé à acquérir un PC portable haut de gamme qui remplira toutes ces fonctions ?

      

Six fonctionnalités technologiques marquantes « inside » !

Hormis sa grande taille, plusieurs points technologiques font du HP Envy 17 un portable hors du commun. Tout d’abord sa conception avancée avec une coque 100% en aluminium noire à l’extérieur et argent à l’intérieur. Ensuite, la technologie Beats Audio  qui intègre 6 haut-parleurs et un caisson de basse pour une expérience audio exceptionnelle ! Le clavier rétroéclairé chicklet est doté quant à lui d’un détecteur de proximité, HP Radiance, qui effectue automatiquement une mise sous ou hors tension, HP CoolSense un ajustement adapté des composants afin de garantir une ventilation optimisée. Les autres points remarquables sont HP ImagePad, un pavé tactile multitouch précis et réactif et HP Wireless Audio pour la diffusion de musique sans fil vers les systèmes audio compatibles.

   

 

Test HP Envy 17 : Tour d’horizon et premières impressions

Contenu du coffret

Le coffret comprend le minimum mais rien n’a été oublié. Un PC portable robuste d’environ 3,34 kg à la finition exemplaire, un adaptateur secteur 120 W avec un long cordon d’alimentation que l’on apprécie, un fin étui de protection noire, agréable au toucher, qui ne remplacera toutefois pas une véritable sacoche et une mini-sacoche pour le secteur et son câble. La majeure partie du portable est en aluminium du coup, le contact est froid au toucher mais l’avantage évident, c’est que vous n’y laisserez pas vos traces de doigts !

   

Un 17″ extra-fin et au poids très bien équilibré

La coque est noire pour la partie écran et pour tout le reste argentée. Quoiqu’il en soit l’aluminium est présent à tous les niveaux (sauf en dessous) et on ne décèle pas de plastiques disgracieux. A l’instar de la marque à la pomme, le logo « HP », positionné ici en coin sur le capot est rétroéclairé, ce qui donne une touche design supplémentaire sympathique. Si vous êtes effrayé par le mot « portable 17 », nous tenons à vous rassurer. Le PC HP Envy 17 pèse certes son poids mais ce dernier est très bien équilibré. De plus nous le disons à nouveau, le portable est soigné et « extra-fin » pour un portable de cette taille.

   

Extrêmement silencieux quand il n’est pas trop sollicité

En fonctionnement, le portable est relativement  froid au toucher même au niveau du repose-mains. La dissipation thermique est donc plutôt efficace et s’exerce à l’arrière et par le dessous. Le HP Envy 17 est-il silencieux pour autant ? Cela dépend… Pour des applications peu exigeants, comme la navigation Internet ou la bureautique, vous n’entendrez quasiment rien si la ventilation est activée et vraiment rien du tout si elle est désactivée dans le BIOS. Comme pour tous les portables en utilisation intensive le bruit se fait ressentir (jeux 3D exigeant, FPS, lecture Blu-ray…).

   

 

Test HP Envy 17 : Configuration et Connectique

Configuration et indice de performance Windows

Nous ne nous étendrons pas sur la configuration matérielle du HP Envy 17 équipée de Windows 7 Édition Familiale Premium 64 authentique. Elle dispose d’un équipement très haut de gamme avec en substance un Intel Core i7-2670QM (2,2 GHz Mémoire cache L3 de 6 Mo, chipset Intel HM65 Express), 6 Go DDR3, 1 HD de To et un double circuit graphique AMD Radeon HD 7690M XT (1 Go de mémoire DDR5 dédiée) / Intel HD Graphics qui déclenchera automatiquement l’un ou l’autre GPU en fonction de votre usage. Il faut noter que la configuration obtient un excellent indice de performance Windows x64 de 5,9 (7,5 Processeur, 7,5 RAM, 7,0 Graphiques, 7,0 Graphiques de jeu et 5,9 Disque dur). L’indice n’est pénalisé que par le choix du disque dur à 5 400 RPM (au lieu de 7 200 RPM). La machine déjà très bien équipée jouit d’une très bonne évolutivité avec un emplacement libre pour un deuxième disque dur et un passage de la mémoire de 6 à 8 Go de DDR3 au besoin.

    

Connectique, communication et périphériques

D’emblée on peut dire qu’elle est exhaustive ! Sur l’écran LED très lumineux et de bonne facture, on remarque la présence d’une Webcam HP TrueVision haute définition (1 280 x 800) avec un double microphone numérique intégré qui autorisera des visioconférences dans de très bonnes conditions. Le côté droit et gauche rassemble pêle-mêle un lecteur Blu-ray ROM avec slot-in DVD±R/RW SuperMulti double couche, deux sorties casque, une entrée micro, un port USB 2.0, trois ports USB 3.0, un lecteur de carte mémoire SD / MMC. On apprécie grandement les sorties d’affichage un port HDMI deux Display Port pour relier téléviseur, vidéoprojecteur ou autres. La partie communication ne saurait être meilleure avec une liaison filaire LAN Gigabit Ethernet 10/100/1000, le sans-fil Intel 802.11 a/g/n et le Bluetooth.

   

Clavier rétroéclaire, ImagePad et 6 haut-parleurs

Le clavier chiclet est comme on pouvait l’imaginer très spacieux et très confortable. Il dispose pour nous de deux points forts : le rétroéclairage avec détecteur de proximité (ou extinction complète via la touche correspondante) et un pavé numérique qui trouvera son utilisation pour les tâches bureautique sous Excel par exemple. Il faut quelques minutes pour s’habituer aux nombreuses « gestures » de l’ImagePad (touchpad multitouch donc) mais les gestes que l’on effectue avec les doigts sont maintenant bien entrés dans les mœurs (écarter les doigts, pincer les doigts pour agrandir, zoomer, faire défiler une page…). La gestion du son est confiée à Beats Edition avec pas moins de 6 haut-parleurs et un caisson de basse. Le HP Envy 17 a certes du « coffre », ce serait faux de dire le contraire, mais pour nous, même après avoir manipulé l’égaliseur audio (bouton d’accès direct beats audio) nous continuons de penser que la basse n’est pas assez présente. En point original, on saluera la présence du HP Wireless Audio (comparable à Apple Airplay)  permettant de relier des enceintes sans fils compatibles au HP Envy 17.

      

 

Test HP Envy 17 : Tests de performances et usages possibles

PCMarkVantage Professional 64-bit Edition (1.0.2.0)

Le PCMark Score obtenu est de 8 744 PCMarks. Les scores sont homogènes et relativement équilibrés pour la mémoire (5606), la TV et la vidéo (5710), le jeu (7782), la musique (7106), la communication (9087), la productivité (6598).Le seul vrai point faible de la configuration est son disque dur (3543).

   

3DMarkVantage Professional 1.1.10

Le 3DMark Score en « Entry » est 24184 points, 7133 points en « Performance » et 2769 points en mode « Extreme ». Les scores obtenus avec la AMD Radeon HD 7690M XT permettent toutes sortes d’activités sans trop de restriction en résolution native et même au-delà. Autrement dit, si votre intention est aussi de jouer avec le HP Envy 17 alors, celle-ci sera satisfaite ! Il faut se référer à  la page NotebookCheck.net(http://www.notebookcheck.biz/AMD-Radeon-HD-7690M-XT.74809.0.html) de la carte graphique  DirectX 11, Shader 5.0 pour en avoir la confirmation et constater les fps obtenus en moyenne. C’est en 1 366 x 768 que se situe la résolution de jeu optimale. En cette résolution, vous pourrez jouer à Fifa 12 (105,4 fps), Battlefield 3 (28 fps), Crysis 2 (44 fps), Call Of Duty : Black Ops (68 fps), GTA IV (47 fps), Far Cry 2 (27 fps), Mass Effect 3 (29 fps). En revanche, tirez un trait sur The Witcher 2 : Assasins of Kings (17 fps) ou encore sur Metro 2033 (25 fps).

    

HD Tune Pro 5

Le disque dur embarqué un Toshiba MK1059GSM (1To, 2,5″, SATA II,  5 400 tr/mn, 8 Mo de cache). Du côté des avantages, on appréciera indéniablement son silence de fonctionnement et le fait qu’il contribue à sa manière à la bonne autonomie de la batterie qui atteint à ce propos en moyenne les 5 h. Du côté des inconvénients, on peut lui reprocher ses performances. Le temps d’accès mesuré est à 18,3 ms, la vitesse de lecture minimum 27,0 Mo/s, moyenne à 65,8 Mo/s et maximum à 98 Mo/s. Il est certain qu’on aurait préféré plus de réactivité et de vélocité avec, pourquoi pas, en restant chez Toshiba un disque des gammes MKxx61GSYG ou MKxx61GSYD à 7 200 tr/mn et 16 Mo de cache…

   

 

Test HP Envy 17 : Conclusion

Un bon choix et un bon rapport qualité/prix

Le portable HP Envy 17-3002ef Beats Edition est-il au final un bon choix ? Oui, pour plusieurs raisons. Si vous ne disposez pas d’énormément d’espace de travail chez vous, c’est un bon équilibre entre des performances honorables et le confort visuel que procure la dalle LED de 17,3″. Ensuite, même s’il pèse un peu plus de 3 kg, cela reste toujours un portable avec les avantages attenants. La connectique est très complète (Display Port, HDMI, USB 3.0, Gigabit, BlueTooth, 802.11n, HP Wireless Audio…) et la qualité sonore Beats Edition très correcte même si pour nous, le manque de basse se fait cependant ressentir. Enfin, le prix du HP Envy 17 est très attractif  au regard de l’équipement fourni.

   

Un HP Envy 17 ou un MacBook Pro 17 ?

Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez financièrement pas vous offrir un MacBook Pro 17, vous pouvez selon nous sans hésiter vous orienter vers le HP Envy 17. Outre l’économie de plus de 1 000 € que vous réaliserez, plusieurs éléments font la différence ici. La qualité de finition du châssis en aluminium du Envy 17 est quasi-équivalente à son concurrent, le disque dur en 5 400 tr/min offre d’emblée 1 (contre 750 Go pour un MacBook Pro), le circuit graphique AMD Radeon HD 7690M XT est plus puissant (AMD Radeon HD 6770M). Enfin, la batterie est amovible et vous pourrez la changer vous-même lorsqu’elle sera moins performante et vous pouvez même ajouter un second disque ou SSD via le second emplacement disponible.

   

Disque dur et autonomie batterie

Parmi les points perfectibles de cette configuration, on ne notera véritablement que deux points. Le disque dur de 5 400 tr/min qui délivre des performances très moyennes (36,9s pour démarrage Windows 7, 13,2s pour l’extinction) et que nous vous conseillons de remplacer par un 7 200 tr/min ou un SSD. Le second point est relatif à tous les portables de cette taille, il s’agit de l’autonomie batterie pénalisée, non pas pour les travaux bureautiques mais pour les jeux 3D ou la lecture de Blu-ray.

Laisser un commentaire :