macos-sierra-optimiser

BoomBrick : l’enceinte Bluetooth qui dépote !

Nous avons eu l’opportunité de tester l’enceinte BoomBrick, occasion que nous avons saisie au vol. De quoi s’agit-il ? D’une petite brique sonore noire que vous pourrez tout aussi bien relier en Bluetooth ou par câble jack à votre ordinateur, tablette ou smartphone. L’enceinte fonctionne même avec le très récent HTC One M8 ! Sans ménager le suspens, on peut dire que la BoomBrick qui possède deux haut-parleurs de 3 Watts produit un son du tonnerre qui couvre largement une pièce de 30 m² ! Avouez que c’est plutôt géniale pour moins de 40 €, non ?

BoomBrick Bluetooth test

Contenu du coffret boom boom

Ne cherchez pas à faire compliquer. Le coffret est extrêmement bien conditionné et ne comporte que l’essentiel, un fascicule d’utilisation, un câble Jack 3,5 mm vers 3,5 mm pour la liaison filaire (on l’aura compris), un câble de chargement USB. Et, n’oublions pas le principal, une magnifique petite BoomBrick noire qui accuse sur la balance électronique un poids précis de 431 grammes pour des dimensions de 108 x 65 x 48 mm.

test Boom Brick

Beau design et belle prise en main

Au toucher, la BoomBrick est très agréable. On croirait avoir à faire à une peau de pêche… C’est un subtil mélange de douceur avec des angles bien acérés. Une grille métallique noire couvre la façade principale. Au dos, la connectique se résume à un port 3.5 mm Jack et l’entrée USB (DC-5V). Pour le reste, on citera le signal sortant de 6 Watts (2 x 3W), une batterie de 1 200 mAh (3h de charge et 6 heures d’autonomie), le Bluetooth (CSR 2.1 + EDR) et un conducteur 2 x 1.75’’ + un radiateur passif pour les basses qui va faire booster le tout. Le dessous de la brique est amorti par deux caoutchoucs qui vous le verrez à l’usage aide à prodiguer un retour de son le plus fidèle possible en évitant les vibrations.

BoomBrick connectique

La prise d’appel mains libres est possible

Nous n’avons pas décrit le dessus de la BoomBrick. En deux mots, rien de particulier. Il est composé des touches de lecture et changement de piste, d’augmentation ou de diminution du volume et d’un même bouton qui a trois fonctions. Il sert tout aussi bien au pairage (ou appairage  Bluetooth), au décrochage d’appel ou encore à allumer / éteindre le petit pavé sonore. Notons également la présence d’une entrée micro intégrée (toujours pour vos appels mains libres).

BoomBrick boutons

Après l’apairage, c’est parti !

L’appairage est automatique. Personne ne vous demandera de code à 4 chiffres. Il suffit de presser quelques secondes le bouton marche / arrêt et d’effectuer, s’il n’est pas identifié le périphérique Boom Brick sur votre iPhone, smartphone Android, PC portable, iMac… La brique est universelle et fonctionne partout ou il y a du Bluetooth, facile et efficace donc. Petite information au passage. L’unique témoin lumineux revêt plusieurs couleurs qui indiquent les divers status. Une LED rouge indique le chargement, une LED en bleu la connexion BT active et pas de LED allumée que la charge est complète.

BoomBrick iphone

Un son qui décoiffe plutôt bien…

Bien entendu, la grande question du jour c’est : « Est-ce que la Boom Brick, vaut le détour ? » Grande surprise, le son n’est vraiment pas à la hauteur… Euh non ! C’est une plaisanterie ! La qualité audio est tout bonnement phénoménale. Les basses sont très basses… et omniprésentes. C’est un véritable plaisir pour l’audiophile amateur qui appréciera tout cela, non pas dans sa bibliothèque, pensif et assis dans son fauteuil, une pipe à la main… mais plutôt en se trémoussant dans sa salle à manger ou dans un bon bain chaud (pas bouillant quand même, hein) sur des rythmes endiablés.

BoomBrick noire

Vous pouvez l’acheter, les yeux fermés !

Plus sérieusement, pour un peu plus de 35 €, c’est l’affaire du siècle. Étant donné que l’on en veut toujours plus, alors précisons que le seul défaut de la BoomBrick (il fallait bien lui en trouver un), c’est qu’elle ne comporte pas d’égaliseur sonore, pour justement filtrer les basses et mieux séparer les aigus des médiums. Mais est-ce vraiment un souci, quand on sait qu’un equaliser est présent dans iTunes ou dans n’importe quel smartphone Android moderne aujourd’hui ?

BoomBrick prix

2 Commentaires

  1. Rudy vendredi 28 mars 2014
  2. Jc vendredi 28 mars 2014

Laisser un commentaire :