macos-sierra-optimiser

Test tablette : Acer Iconia TAB A200

Une tablette de 10,1″ sous Android Ice Cream Sandwich
L’Acer Iconia TAB A200 est une tablette de 10,1″ de taille équivalente à un iPad. Il s’agit d’un écran tactile multipoint capacitif. La tablette fonctionne nativement sous système d’exploitation mobile Android 3.2 (HoneyComb) et après mise à jour sous Android Ice Cream Sandwich 4.0.3. L’Iconia TAB A200 est déclinée, en gris titane ou rouge métallisé. Nous reviendrons plus bas sur les caractéristiques mais il faut pour le moment retenir deux points clés, la résolution de la dalle LED WXGA 1 280 x 800 et le processeur ARM double cœur NVIDIA Tegra 2 (Dual Cortex A9 à 1 GHz). L’Iconia TAB A200 pèse 710 g pour des dimensions de 260 x 175 x 12,4 mm soit 58g de plus que la référence, l’iPad de 3ème génération. 

Contenu du coffret
Le coffret d’emballage est robuste et protège bien l’équipement. La tablette Acer Iconia TAB A200 est fournie avec un adaptateur secteur, un embout pour les prises électriques françaises, un câble USB, un livret d’information produit et un guide d’utilisation. A ce stade, nous regrettons uniquement l’absence d’un étui ou d’une sacoche de protection, même un équipement de ce type, en entrée de gamme aurait fait l’affaire. Comme souvent sur les tablettes, la batterie rechargeable au lithium polymère de 24,1W est interne (3260mAh, 2cellules, 2S1P). Elle permettra de profiter en théorie de 8h en lecture vidéo selon le constructeur.

      

 

La connectivité de la tablette

La connectique et les ports périphériques
Toutes les tablettes ne sont pas égales en la matière. La connectique de l’Acer Iconia TAB A200 est répartie sur tout son pourtour et au dos pour les haut-parleurs. Sur le côté supérieur droit se trouve le port d’alimentation. Sur le dessus le bouton de volume, le blocage de la rotation automatique portrait ou paysage et un discret microphone.

Mémoire extensible avec une microSD de 32 Go !
C’est sur l’aile gauche que se trouve l’essentiel. De haut en bas, on retrouve le bouton faisant à la fois office d’alimentation et de mise en veille, la sortie casque mini-jack 3,5mm, un port micro USB, un port USB Host pour connecter les périphériques (unité de stockage, clavier, une souris…). La tablette dispose en interne de 8 ou 16 Go de mémoire eMMC. Il faut soulever la trappe d’accès amovible pour pouvoir profiter du port d’extension mémoire microSD et étendre sa capacité avec au maximum une carte de 32 Go (soit au total 48 Go). A côté de cela se trouve le bouton de reset qu’on utilisera pour réinitialiser la tablette à l’aide d’un trombone ou d’une pointe de stylo. La connectique aurait pu être totalement satisfaisante si on disposait d’une sortie HDMI ou DisplayPort pour l’affichage externe sur un téléviseur ou un vidéoprojecteur.

   

 

Les équipements multimédias et réseaux

Haut-parleurs, webcam, connectivité réseau
Le reste des équipements se compose de deux haut-parleurs au dos de la tablette qui délivrent un son très peu puissants mais cependant en accord avec la faible épaisseur de l’ICONIA TAB A200. Nous estimons qu’ils sont mal positionnés car la position des deux mains tombent malheureusement juste sur ces sorties en empêchant la sortie sonore ! On pourra aussi profiter de la webcam avant de 2MP pour des visioconférences avec Skype ou MSN. Pour être franc, il s’agit d’une caméra vidéo standard dont il ne faudra pas attendre des merveilles et Acer n’a malheureusement pas prévu de caméra arrière pour la prise de clichés de bonne qualité.

Wifi n, Bluetooth, accéléromètre, gyroscope…
La connectique qui ne se voit pas c’est aussi primordial… Ici, nous avons le Wi-Fi IEEE 802.11b/g/n qui permettra de naviguer sur Internet ou de streamer audio et vidéo dans de très bonnes conditions, le Bluetooth2.1+EDR pour relier par exemple un clavier sans-fil, un casque, des enceintes, transférer des données entre l’ICONIA TAB A200 et un smartphone… Le reste, c’est un GPS fort utile pour les applications qui tirent parti de la géolocalisation (Maps, Navigon, Route66, TomTom Places…) et les « accéléromètres et gyroscopes » G-Sensor / Gyro-meter. Le grand absent est uniquement l’emplacement SIM 3G, bien utile si vous comptez profiter de votre tablette en dehors de la maison.
      

 

L’expérience utilisateur, en pratique

Une bonne prise en mains ?
L’Acer Iconia TAB A200 jouit d’une très bonne prise en mains. Ceci grâce à sa texture au dos (ou verso), à la fois douce et aussi antidérapante grâce de petites alvéoles bien pensées. Le temps de démarrage complet, donc l’initialisation totale est de 39 secondes, et on peut le dire, quasi-instantané lorsque la tablette est en veille. On peut tout au plus reprocher à l’Acer Iconia TAB A200 son poids mais ceci s’adresse en général à toutes les tablettes, non ? Force est de constater qu’au bout d’un certain temps, les poignets très sollicités ont besoin d’une petite pause…

Rétroéclairage de la dalle 10,1″
La qualité d’affichage de la dalle 10,1″ en résolution WXGA 1 280 x 800 est amplement suffisante pour l’affichage de photos, la navigation Internet, la lecture de films en 720p. Souvenons-que l’iPad 2 n’a une résolution que de 1 024 x 768. Et que ce n’est que très récemment que le nouvel iPad dernier en date a doublé les pixels en passant à 2 048 x 1536 pixels ! On regrette en revanche l’absence d’un capteur de luminosité. Ce dernier adapte le rétroéclairage de la dalle en fonction de l’ambiance de la pièce (lieu sombre, en plein air) et ménage l’autonomie de la batterie qui a varié dans notre cas entre 5 et 7 h environ.

Réactivité de la tablette
Contrairement à certaines tablettes ou smartphones, il n’y a pas de couches intermédiaires entre Android Ice Cream Sandwich 4.0.3 et l’Acer Iconia TAB A200. Du coup, télécharger des applis depuis Google Play (anciennement dénommé Android Market), les installer, surfer avec le navigateur nativement installé, visionner une vidéo, jouer, ne pose absolument pas de problèmes. Tout est relativement fluide et on peut remercier pour cela, la puce double cœur NVIDIA Tegra 2 cadencée 1 GHz couplé ainsi que la bonne idée de la part d’Acer d’allouer 1 Giga de RAM (512 pour l’iPad 2 et 1 Go également pour le nouvel iPad) !

      

 

Applis, évolutivité et accessoires

Les applis de Google Play valent amplement celles de l’App Store !
Ce qui motive l’achat d’une tablette c’est son design, sa puissance et bien entendu les applis ou apps disponibles. Les utilisateurs habitués aux smartphones et tablettes en provenance du monde Android le savent : le store Google Play (Android Market donc) avec plus de 500 000 applications disponibles tient la dragée haute à l’App Store qui en avoisine à peu près la même quantité. Si vous n’y connaissez rien en matière d’applications et que vous hésitez, il n’y a vraiment pas de quoi !

  

Les applis préinstallées
Les applications présentes sous la tablette Acer Iconia TAB A200 sont de très bonne facture et répondent véritablement à tous les besoins ! Acer a préinstallé, Gmail, Talk, YouTube, Maps, Navigation, Google +, Movie Studio. Il y a également le logiciel Acer Clear-fi pour le partage de contenus audio, vidéo et photo (serveur médias), entre la tablette et les périphériques de la maison. Acer Ring une sorte de gestionnaire d’applications pour accéder rapidement aux applis préférées ou ouvertes (Navigateur, Capture d’écran, Paramètres, Galerie). Enfin, toute une série d’applis sont là pour démarrer dans divers domaines. En Musique (Aupeo, Sounhound), en réseaux sociaux avec SocialJogger (Facebook, Twitter), en productivité (Doc s To Go, Astro, NTFS file system, VirusScan Mobile, Evernote), livres et jeux (Lumiread, Kobo, Nvidia Tegra Zone, Gameloft HD Store)…

  

Et des accessoires, y en a-t-il ?
Outre le design et les apps, ce qui motive les ventes des tablettes iPad c’est aujourd’hui aussi les accessoires. La question qui se pose avec l’Acer Iconia TAB A200 est donc la suivante : « quels sont les accessoire disponibles ? ». Nous répondons à cela que tout est possible en la matière ! Pour le moment, vous pouvez trouver sur le store Acer, des adaptateurs, des étuis, des stations d’accueils avec télécommande multimédia, des claviers Bluetooth, des stylets spéciaux pour l’écran capacitif de l’iconia TAB, des films protecteurs anti-reflets. A cela vous pouvez ajouter les classiques tels que les casques, disques durs externes, clés USB, enceintes avec ou sans-fils. C’est donc relativement très convenable.

  

 

Conclusion

Ce qui nous vraiment séduit !
L’Acer Iconia TAB A200 est une tablette tactile réussie et qui pour nous a su remporté son pari. Le rapport qualité/prix est très satisfaisant en version 8 ou 16 Go (329 et 349€ TTC conseillé garantie 1 an) d’autant qu’ici la mémoire est extensible (microSD de 32 Go + port USB). La résolution graphique de la dalle 10,1″ en 1 280 x 800 conjuguée avec la puce NVIDIA Tegra 2 font merveille. Cela permet à l’utilisateur de profiter pleinement de toutes les applis disponibles depuis Google Play (ex Android Market) dans de bonnes conditions, avec en outre une très bonne réactivité pour le lancement des applications ou leur bon déroulement sans ralentissement notable. L’autonomie est correcte mais bien entendu, en deçà des temps annoncés par le constructeur (8h). Avec une activité multimédia soutenue ou un jeu vidéo en 3D « exigeant », il faudra davantage tabler sur 5 voire 7 h d’autonomie environ.

   

Pas de sortie HDMI, ni d’emplacement 3G mais est-ce si grave ?
Il ne manque pas grand-chose, si ce n’est éventuellement un port HDMI pour relier l’Iconia TAB A200 à un téléviseur HD ou un vidéoprojecteur. Ici, nous n’avons pas AirPlay pour le streaming audio ou vidéo avec affichage directement sur le téléviseur mais la tablette est compatible DLNA et des applis Android permettront quand même à l’utilisateur de diffuser et de partager son contenu sans câbles sur un grand écran (iMediaShare, Twonky Mobile, AllShare…). La tablette est Wi-Fi mais il n’y a pas d’emplacement 3G. hormis en se connectant à des hotspots, il paraît difficile d’avoir un usage en extérieur de l’Iconia Tab A200.

   

Le positionnement des haut-parleurs
La qualité délivrée par les haut-parleurs est modeste et l’emplacement des enceintes stéréo est positionné au même niveau que l’emplacement des mains pour tenir la tablette…. Mais, il faut relativiser, nous sommes ici face à une tablette et le son est bien suffisant pour ce que l’on peut en attendre. Et, si cela ne suffit pas, on aura tôt fait de compenser cela par un kit d’enceintes filaires ou une barre de son Bluetooth 2.1, par exemple !

   

Et au final… le verdict !
Faut-il oui ou non investir dans cette tablette ? Si, pour vous comme pour nous, il existe une vie en dehors d’Apple et qu’en dehors de l’iPad il existe de très bons produits, alors, sans hésiter, oui ! Si vous cherchez une tablette de très bonne qualité à un prix raisonnable pour la maison, alors là encore, c’est un oui.

Laisser un commentaire :