macos-sierra-optimiser

Act of Aggression, le gameplay de l’US Army

Act Of Aggression, le RTS développé par Eugène Systems se dévoile un peu plus par le biais d’un gameplay de l’US Army. Il est prévu pour le second trimestre 2015.

Act of Aggression, présentation de l’armée américaine

US Army (ou armée américaine) est la première faction dans ce jeu de stratégie. Il s’agit d’une élite de soldats composée essentiellement de vétérans. Cette unité spécialisée se caractérise par son expérience dans l’utilisation d’armes contemporaines. Les vieux militaires sont capables de transformer un tank classique en une machine très puissante. Découvrez les compétences de l’armée américaine dans ce trailer vidéo de présentation du gameplay diffusée par la société de distribution Focus Home Interactive :

Act of Aggression, Chimère et Cartel en cours

Act Of Aggression comportera trois factions dont le premier est l’US Army. Le deuxième bataillon est la Chimère. Cette force de frappe du jeu est sous la tutelle de l’ONU. Elle se distingue par sa faculté à s’adapter à toute situation. La Chimère assure diverses interventions à travers la planète. Le Cartel est la troisième et dernière armée mobilisée dans ce jeu. Elle utilise des agents doubles munis de gadgets de dernières générations. À noter que Focus Home Interactive prévoit la diffusion d’autres vidéos de gameplay de ce RPS dont la plus proche est celle de la « Chimère ».

actofaggression

Act of Aggression, à propos du jeu

Act Of Aggression est un jeu de stratégie dans lequel les factions s’opposent dans une guerre géopolitique. Chacun des camps devra construire à sa manières ses bases, collecter et gérer ses ressources avec ses propres équipements : des hélicoptères pour le Cartel et des camions pour l’Us Army. Chaque faction doit aussi créer ses unités et combattre ses adversaires.

Act Of Aggression, helico

Le RPS d’Eugène Systems, éditeur d’Act of War et de la série de jeux vidéo Wargame, sera disponible uniquement sur PC à compter du printemps prochain.

Loading...

Laisser un commentaire :